Les Programmes de Ventes de licences Microsoft

545

Les programmes de ventes de licences Microsoft sont réputés pour être nombreux et complexes. Cependant, ils sont aussi incontournables que leurs solutions dans les systèmes d’informations. Bien qu’il soit impossible de les connaître tous en détails, il est tout de même possible d’assimiler les principales notions. Pour commencer, voici les principaux programmes disponibles :

20140408_Programmes

Le programme boîte : Full Packaged Product (FPP)

 

Adapter principalement aux particuliers et/ou aux petites entreprises possédant un à trois ordinateurs au maximum, ce programme permet d’acquérir des licences réunissant dans une seule et même boite (d’où leur nom, mais comme l’exception confirme la règle, sauf pour Windows 8) : la licence, les droits d’utilisation/d’installation et la documentation.

L’installation des logiciels en boîte est principalement autorisée sur un seul ordinateur ou serveur. Les licences sont proposées par les distributeurs généralistes autorisés à la revente auprès des partenaires, par les partenaires informatiques eux-mêmes, les boutiques en ligne, le Microsoft Store ou encore la grande distribution…

La Software Assurance (SA), qui est le support logiciel de Microsoft, peut être souscrite en complément d’un système d’exploitation ou d’un système serveur en boîte complète (FPP) dans les 90 jours qui suivent l’achat et devra être renouvelée à son expiration. Attention, les avantages de la SA ne seront pas exactement les mêmes selon votre programme d’achat d’initial et le produit choisi.

 

Le programme OEM : Original Equipment Manufacturer (OEM)

 

Souvent associé au programme FPP, le programme OEM est permet de disposer de licences logiciels Microsoft préinstallés sur un ordinateur ou un serveur. Les licences acquises au travers de ce programme, appelées communément licences OEM, peuvent être également achetées seules mais obligatoirement dans les 90 jours suivant l’achat d’un matériel neuf, serveur ou périphérique, et ne pourront pas être réinstallées sur un autre matériel par la suite. Il est alors nécessaire de racheter une licence lorsque la carte mère de l’ordinateur, ou du serveur, doit être remplacée. Les licences OEM de Microsoft peuvent être installée sur toutes marques confondues.

Il existe également des licences OEM vendues directement par les partenaires technologiques de Microsoft comme Cisco, HP, IBM, NEC, etc… Celles-ci ont le nom de licence constructeur ROK, pour Reseller Option Kit. Les produits achetés en ROK auront les mêmes attribues que ceux achetés dans les autres programmes mais différeront par leurs droits d’utilisation. Par exemple, l’installation des licences ROKs sera généralement limitée au matériel du constructeur qui les propose avec une configuration BIOS de ce dernier. Egalement, la relation commerciale et le support des produits Microsoft devront être fournis par les constructeurs eux-mêmes, et non Microsoft directement. Enfin, les licences devront être acquises en même temps que le serveur neuf du constructeur, contrairement aux licences OEM comme expliqué précédemment. Ces points ne sont pas exhaustifs et il est important de bien vérifier les conditions de ventes de chaque constructeur.

En ce qui concerne le prix de ces licences OEM ou ROK, ce dernier varie souvent à cause du taux du dollar sur lequel il est indexé. En plus de varier sur le taux du dollar, le prix d’une licence constructeur ROK peut encore varier d’un constructeur à l’autre selon ses conditions d’achats auprès de Microsoft

Tout comme le programme FPP, la Software Assurance (SA) peut être souscrite en complément d’un système d’exploitation ou d’un système serveur en licence OEM et/ou en licence constructeur ROK dans les 90 jours qui suivent l’achat et devra être renouvelée à son expiration.

Attention, les avantages de la SA ne seront pas exactement les mêmes selon votre programme d’achat d’initial et le produit choisi. 

 

Le programme de licences en volume : Volume Licensing (VL)

 

Microsoft propose son programme de licences en volume principalement pour les entreprises nécessitant de 5 licences logicielles ou plus, ou pour vendre ses produits n’existant pas dans les précédents programmes. Le programme VL nécessite la création d’un contrat entre Microsoft et l’organisation cliente qui peut avoir des procédures différentes selon les déclinaisons de ce dernier qui sont les suivants :

Open, Open Value, Open Value Enterprise, Open Value Souscription,

Select Plus, Accord Enterprise, Accord Enterprise Souscription, Microsoft Products and Services Agreement (MPSA)

Ces déclinaisons du programme VL auront des tarifications différentes selon le type d’organisation cliente mais souvent en général organiser de la manière suivante :

iVee_GL_MS_Program VL_General

Contrairement aux programmes FPP et OEM, les programmes VL offrent des avantages de coûts, facilitent la gestion des actifs logiciels et disposent de droit d’utilisation plus avantageux, voire inédit. Egalement, les contats régissant leurs ventes sont tous disponibles en un seul et même endroit, appelé Volume Licensing Service Center, qui est le portail mis à disposition des organisation clientes et permettant de gérer les contrats ainsi que les produits Microsoft compris dans ces derniers. En voici quelques exemples concrets :

Droits de transfert

Les licences en volume peuvent être transférées d’une machine à une autre ou d’une entreprise à une autre

Droits d’utilisation des versions antérieures des produits

Ce droit n’est disponible que pour les licences en volume. Seule exception pour l’OEM: le système d’exploitation qui permet l’utilisation de la version n-1 seulement.

Droit d’installation supplémentaire d’Office sur un ordinateur portable

Les licences en volume autorisent l’installation d’une seconde copie d’Office sur un ordinateur portable à partir du moment où il s’agit d’un seul et même utilisateur. Ainsi il est possible de ne payer qu’une licence pour deux ordinateurs.

Attention, seulement pour l’acquisition d’Office en Open Value soit en Licence + Software Assurance de ce programme.

Droit de masterisation

Il s’agit de la possibilité d’utiliser une seule et même image pour l’ensemble de ses postes de travail afin d’en faciliter la gestion, aussi bien technique que commerciale, ainsi que le déploiement.

Accès au multilingue (Multilangual User Interface – MUI)

Le multilingue est une option permettant à l’utilisateur de changer de langue en cours d’utilisation d’un produit. Les versions multilingues sont exclusivement disponibles au travers des licences en volume, elles ne sont pas disponibles en OEM.

Utilisation d’Office en mode Remote Desktop Services

Seules les licences d’Office en volume permettent une utilisation en Remote Desktop Services – RDS (anciennement Terminal Server Environnement – TSE).

Les fonctionnalités collaboratives d’Office ne sont disponibles que pour les licences en volume

Les licences Office de type OEM ne permettent pas d’accéder aux produits permettant la mise en place de solutions collaboratives: Lync (messagerie unifiées), formulaires électroniques, gestion des politiques d’accès (technologie RMS Right Management Server)…

Cette liste d’avantages n’est pas exhaustive et varie selon le produit, le support « Software Assurance » associé à ce dernier, ainsi que le programme dans lequel il a été obtenu. 

 

Le programme de services en ligne : Microsoft Online Services Agreement (MOSA)

 

Ce programme permet aux entreprises d’utiliser les solutions Microsoft hébergées dans le Cloud Microsoft, qui est composé de plusieurs Datacenters dont 2 sont en Europe à Dublin et à Amsterdam. Ces solutions répondent aux besoins de différents domaines d’expertise comme :

20140408_MOSA

Selon le National Institute of Standards and Technology (NSIT), le Cloud existe de 3 aspects différents :

  • IaaS : Infrastructure as a Service
  • PaaS : Platform as a Service
  • SaaS : Software as a Service

Microsoft propose des solutions hébergées sous forme de services dans chacun des aspects du Cloud :

  • IaaS
    • Windows Azure
  • PaaS
    • Windows Azure
  • SaaS
    • Office 365
    • Windows Intune
    • Dynamics CRM Online

Ce programme permet principalement aux organisations d’utiliser les produits Microsoft sous forme d’abonnement mensuel ou annuel, qu’elles peuvent souscrire directement auprès de Microsoft ou par des partenaires certifiés pour leur revente et leur installation.

 

Le programme d’hébergement : Services Provider License Agreement (SPLA)

Le contrat de licence SPLA (Services Provider License Agreement) permet aux fournisseurs de services de distribuer les produits sous licence Microsoft dans le cadre de leur offre de services logiciels et solutions d’applications hébergées. Contrairement aux autres programmes de licences en volume Microsoft, tels que Enterprise Agreement, Select Licenses et Open License, le SPLA vous permet d’acquérir une licence pour les produits Microsoft pour l’hébergement commercial. Ses caractéristiques :

20140408_SPLA

  • Contrat de 3 ans, renouvelable. Les licences sont non perpétuelles.
  • Déclaration mensuelle et paiement basé sur l’usage effectif sur la plateforme de services tous les 15 du mois.
  • Aucun frais d’avance (à part ceux lui à la mise en place de l’infrastructure permettant la revente des produits MS avec le SPLA)
  • Stabilité des prix grâce à une protection annuelle des prix (de janvier à décembre).
  • La licences SPLA intègre la Software Assurance
  • La notion de CAL (Client Access License) se transforme en SAL (Subscription Acces License)
  • Il est possible de passer d’un mode SAL à un mode PL d’un mois sur l’autre
  • Les éditions et les usages de produits peuvent varier comme Exchange, SQL ou encore Windows Server
  • Ne peut être souscrit que par un partenaire informatique auprès d’un grossiste agrée
  • L’organisation, cliente finale, souhaitant transformer son capital (CAPEX) en charges opérationnelles (OPEX), devra souscrire aux services d’un partenaire SPLA

Chaque produit Microsoft proposé dans le cadre du programme de licence SPLA a un contrat de licence Microsoft associé, connu sous le nom de Droits d’utilisation. Deux types de licences sont proposés :

Les produits disponibles sous le programme SPLA peuvent être acquis selon 2 modèles de licensing :

Par utilisateur : Subscriber Access License (SAL)

Une licence par utilisateur (SAL) est requise pour chaque utilisateur ou périphérique qui est autorisé à accéder ou utiliser le logiciel dans le mois. NB : Une licence Serveur n’est pas requise si l’option licensing par utilisateur est choisie.

Par processeur (ou par 2 cœurs (core) pour SQL)  : Per Processor License (PL)

Chaque licences par processeur ou par 2 cœurs (PL) donne le droit à un nombre illimité d’utilisateurs d’accéder au logiciel installé sur ce processeur pour les produits disponibles sous le licensing par processeur. Un nombre illimité d’utilisateurs peut utiliser le logiciel sur 1 CPU pour chaque licence processeur acquise sans coût licensing des utilisateurs.

 

Le programme sous forme de royalties : Independant Software Vendor Royalty

 

Le Microsoft ISV Royalty est un programme de licence mondial essentiellement dédié aux éditeurs de logiciels indépendants, ou ISV pour Independant, Software Royalty, qui utilisent et revendent les solutions Microsoft au sein de leurs propres applications dans les scénarii suivants :

  • Intégration d’un produit Microsoft dans le code de l’application de l’ISV,
  • Intégration d’un produit Microsoft sur le média d’installation de l’application de l’ISV,
  • Préinstallation d’un produit Microsoft sur l’ordinateur qui reçoit la solution de l’ISV.

Chaque produit Microsoft proposé dans le cadre du programme de licence ISV Royalty a un contrat de licence Microsoft associé, connu sous le nom de Droits d’utilisation. Deux types de licences sont proposés :

Licence ISV

  • Cette licence par défaut donne aux partenaires ISV la possibilité d’intégrer des produits licenciés Microsoft dans leur solution unifiée. Elle autorise leurs clients à utiliser les produits Microsoft inclus dans leur solution tant que ces clients sont licenciés pour celle-ci.

Licence d’exécution (run-time) ISV

  • Certains produits sous licence sont proposés avec des droits d’utilisation restreints. Le partenaire ISV ne peut utiliser ces applications qu’avec la solution unifiée pour laquelle ces produits ont été acquis. Il ne peut pas non plus utiliser les produits Microsoft sous licence pour exécuter d’autres applications ou pour développer de nouvelles applications ou pour fonctionner dans un contexte autre que celui de la solution unifiée pour laquelle ces produits ont été acquis.

Ce programme de vente est régi par un contrat qui donne le droit aux éditeurs de logiciels indépendants de dupliquer et distribuer certains produits Microsoft, devenant ainsi le concédant de la licence du logiciel. Ce programme permet principalement aux ISV de fournir une solution unifiée à leurs clients en intégrant certains produits Microsoft sous licence dans leurs applications. Toutefois, leurs solutions, une fois unifiée, doivent inclure leur propre logiciel ainsi qu’un ou plusieurs logiciels Microsoft sous licence.

Disponible dans l'iVstore !

Cet article, ainsi que tous ceux du Guide Licensing, sont disponibles en téléchargement dans l’iVstore ! iVstore_V1

Pour y accéder, cliquer sur iVstore – iVee