Les « Client Access License » (CAL) de Microsoft

2725

Une Licence d’accès client, « Client Access License » en anglais ou « CAL », est une licence de logiciel chez Microsoft nécessaire à un Client (poste de travail, mobile, tablette, etc…) pour accéder aux services d’un logiciel de la famille « Server ». Il en existe de deux types qui sont en générale les :

  • CAL User, par utilisateur
  • CAL Device, par périphérique

Selon les produits Microsoft, les CAL peuvent avoir des fonctionnalités et des appellations différentes comme pour les serveurs Lync (CAL Standard, Enterprise et Plus) ou encore Exchange (CAL Standard et Enterprise).

Certaines CALs ont un impact d’un point de vue technique et vous n’aurez pas accès à votre serveur ou votre application si vous ne l’avez pas,, comme les CAL Remote Desktop Services; et  d’autres, sont juste déclaratives, comme les CAL Windows Server classiques.

Étant les plus répandues, car les plus utilisées, les CALs Windows Server 2012 ainsi que les CALs Remote Desktop Access (RDS) de Windows Server 2012 seront expliquées ci-après.

Comme il a été expliqué dans l’article « Comment qualifier un projet Windows Server 2012 ? », une CAL Windows Server 2012 est requise pour chaque utilisateur ou périphérique qui accède a un serveur physique ou virtuel Windows Server 2012 édition Standard et/ou Datacenter.

Dans quels cas choisir la CAL User ?

La CAL User, par utilisateur, est idéale pour les entreprises dont les employés ont besoin d’un accès itinérant au réseau de l’entreprise depuis plusieurs périphériques, dont des périphériques inconnus.

WS12_CAL User

Dans quels cas choisir la CAL Device ?

La CAL Device, par périphérique, est idéale pour les entreprises dont plusieurs utilisateurs partagent un périphérique, par exemple dans le cadre du travail par quarts (8+8+8) ou de métier spécifique où un poste de travail est requis pour une tâche et une application précise.

WS12_CAL Device

Dans quels cas ajouter des CAL Remote Desktop Services ?

Les CAL RDS, pour Remote Desktop Services, sont indispensables aux entreprises dont des utilisateurs ont besoin d’accéder à des programmes et/ou au bureau complet à distance.

WS12_CAL RDS

Les CAL Remote Desktop Services contiennent une clé de produit pour l’activation. Le mode de licence pour le Bureau à distance configuré sur un serveur hôte de session Bureau à distance doit correspondre au type de CAL Services Bureau à distance disponible sur le serveur de licences. Elles existent également soit en User; soit en Device.

Des CAL Windows Server User et/ou Device sont nécessaires pour accéder à toute instance (physique ou virtuelle) de Windows Server 2012 Datacenter ou Standard, et doivent être achetées séparément. Les CAL Windows Server 2012 peuvent être utilisées pour accéder à la version correspondante de Windows Server, ou à toute version antérieure.

Important ! les CAL RDS Windows Server 2008 R2, 2008 ou 2003 ne sont pas compatibles avec Windows Server 2012.

Dans la version Windows Server 2012, aucunes CALs n’est incluses dans les programmes de ventes OEM et ROK contrairement au précédente édition. Il n’en y a pas non plus dans le programme Volume Licensing.

De plus, il ne faudra pas confondre la licence « Server », qui autorise son titulaire à installer et à utiliser le logiciel serveur Microsoft; avec une licence CAL, qui autorise un « Client », utilisateur ou périphérique, à accéder à son logiciel serveur sur le réseau.

Avec Windows Server 2012, Standard et Datacenter, il faudra donc des CALs pour chaque « User » ou « Device » accédant à un serveur.

Petit Exemple : Une organisation a 6 serveurs, 25 utilisateurs, 15 périphériques et seulement 10 accès distant RDS pour certains utilisateurs. Il faudra donc :

Environnement physique (POSE) sur 6 serveurs bi-pro

  • 6 Licences Windows Server 2012 Standard
    • 25 CAL User
    • 15 CAL Device
    • 10 CAL RDS User

Environnement virtuel (VOSE) sur un seul serveur hôte bi-pro

  • 3 Licences Windows Server 2012 Standard (ou 1 Licence Datacenter)
    • 25 CAL User
    • 15 CAL Device
    • 10 CAL RDS User

Par contre, il n’aurez pas besoin de CAL pour des accès non authentifié comme par exemple un visiteur non identifié sur un site web.

De plus, il est possible de mixer l’achat des CALs user et device pour optimiser les coûts mais cela peut compliquer la gestion de vos actifs logiciels, et les versions des CALs Windows Server doivent correspondre au serveur le plus récent de l’infrastructure.

Pour certaines produits serveurs, il existe un modèle de licence « per processor » ou « per core » qui permet d’autoriser un nombre illimité d’utilisateurs à établir une connexion depuis un réseau local (LAN) ou longue distance (WAN) ou à partir d’une plate-forme située en dehors du périmètre du pare-feu. Il n’est donc pas nécessaire d’acquérir une licence serveur, une licence CAL ou encore, des licences External Connector supplémentaires. Ces produits spécifiques feront l’objet de prochains articles dans le Guide Licensing.

Disponible dans l'iVstore !

Cet article, ainsi que tous ceux du Guide Licensing, sont disponibles en téléchargement dans l’iVstore ! iVstore_V1

Pour y accéder, cliquer sur iVstore – iVee

Vers la technique et au delà !

Découvrez les ressources techniques de l’iVlibrary !

iVlibrary est proposée en partenariat avec ENI Editions et contient tous leurs livres numériques ainsi que leurs vidéos thématiques.

iVLibrary_V1-01

Pour y accéder, cliquer sur iVlibrary